Pescarolo Team remporte les 6 Heures du Castellet !
04/04/2011 - Source : Pescarolo Team - Retour à la liste

Au terme d’un week-end riche en rebondissements, la toute nouvelle équipe sarthoise Pescarolo Team a brillamment remporté les 6 Heures du Castellet, première manche du Championnat Le Mans Series qui se déroulait ce dimanche 3 avril sur le circuit Paul Ricard HTTT.

Et quel week-end ! Tout d’abord disqualifiée pour planche non-conforme à l’issue de la séance de qualifications du samedi, l’équipe Pescarolo Team aura réussi l’exploit de partir en dernière ligne de la grille de départ puis de remonter un à un tous les concurrents pour finalement terminer première de cette manche LMS.

Lorsque le départ est donné ce dimanche 3 avril à 12h00 précises, c’est Christophe Tinseau qui est au volant de la LMP1 n°16. Chargé d’un tâche qui s’annonce compliquée, Christophe suivra attentivement les consignes données par Henri Pescarolo quelques minutes auparavant : « La course dure 6 heures, alors vite mais bien, et pas de casse. »
Aussitôt les voitures lancées, c’est la cohue parmi les concurrents et l’on assiste à un gros carambolage en milieu de grille. Des débris sont projetés un peu partout mais Christophe parvient à maîtriser parfaitement la situation et à extraire la n°16 de cette mauvaise passe. Le safety car entre en piste durant quelques minutes puis la course est relancée.
Très vite, on verra un Christophe Tinseau complètement survolté faire des prouesses : 13ème, 10ème, 6ème ! Christophe remonte un à un tous les concurrents, démontrant à la fois tout son talent et l’incroyable potentiel de cette Pescarolo-Judd à moteur essence. Quelques tours plus tard, la n°16 pointe au 4ème rang du classement général et 2ème au classement de la catégorie LMP1 derrière la Lola n°13 du team Rebellion Racing.

Après seulement 30mn de course, la Lola n°13 doit rentrer aux stands alors qu’elle occupait la 1ère position. Conséquences directes, c’est aussitôt la n°16 du Pescarolo Team qui s’empare la tête de la course !

Ce sera dès lors une histoire de patience pour toute l’équipe, il va falloir gérer l’épreuve durant un peu plus de 5 heures. Les pilotes devront être constants et ne pas commettre de fautes tandis que la voiture devra démontrer toute sa fiabilité et sa compétitivité sur le long terme.

2h45 de course se sont écoulées et les pilotes comme la voiture confirment leur parfaite maîtrise de la situation. Julien Jousse a remplacé Christophe Tinseau et gère admirablement sa position de leader avec 2 tours d’avance sur la Lola du Rebellion Racing, et la n°16 peut compter sur des pneus Michelin très performants ainsi qu’un moteur Judd à la fois efficace et plus économe en carburant que prévu.

Après pratiquement 3h30 de course, le safety car, qui aura décidément été bien présent ce dimanche, entre une nouvelle fois en piste et neutralise l’épreuve. L’équipe en profite pour effectuer un arrêt aux stands et c’est Emmanuel Collard qui prendra le volant pour terminer la course.
Mais les multiples sorties du safety car auront petit à petit permis à la Lola n°13, alors pilotée par Jean-Christophe Boullion, de récupérer un tour de retard sur la n°16 qui ne dispose alors plus que d’un tour d’avance. Il reste 2h30 de course et les perspectives de remontée poussent J-C Boullion à exercer une grosse pression sur Emmanuel Collard. On assiste alors durant plusieurs tours à une guerre fratricide entre deux pilotes qui se connaissent très bien.

Manu Collard résistera aux assauts répétés de Boullion avec brio mais il décidera finalement de laisser passer la n°13, privilégiant ainsi sa position de leader sans prendre le risque d’un accrochage ou pire, de partir à la faute. Une sage décision qui mènera doucement la n°16 sur le chemin de la victoire malgré les multiples tentatives du Rebellion Racing. Après 6 heures d’une course parfaitement gérée, Manu Collard franchira la ligne d’arrivée sous les acclamations de toute l’équipe regroupée autour du muret.

Les stands Pescarolo Team sont déjà envahis par de très nombreux supporters et ils fêtent avec l’équipe cette victoire amplement méritée. S’en suivra la cérémonie du podium qui accueillera sur sa plus haute marche Henri Pescarolo accompagné de ses 3 pilotes. Les mécaniciens, ingénieurs et les partenaires venus eux aussi en nombre sont regroupés au pied du podium et partagent la joie d’une magnifique performance sportive.

« Que dire de plus ? Tout s'est joué sur la piste, à la loyale. » commente Henri Pescarolo. « C'est une véritable récompense pour toute l'équipe, pour les partenaires et pour les supporters qui ont cru en nous alors que la situation était au plus mal. Cette victoire est un vrai soulagement même si nous avions dès le début confiance en nos possibilités... le vouloir c'est bien mais y parvenir c'est encore mieux.
Il faut féliciter les ingénieurs et les mécaniciens qui ont effectué un travail incroyable en très peu de temps. Les pilotes ont bien évidemment été des éléments déterminants dans cette victoire... je suis plus que fier de cette équipe, ce sont de vrais gagnants. »


  

2014 - © Pescarolo Team Nous contacter | Mentions légales Création/Hosting : Indigo Theory